Le centre > Faq > CHIRURGIE ROBOTIQUE : SUITES HABITUELLES

CHIRURGIE ROBOTIQUE : SUITES HABITUELLES

La douleur liée à l’intervention relève de médicaments antalgiques qui vous seront administrés régulièrement.
Un traitement anticoagulant par injection sous cutanée quotidienne est réalisé afin de prévenir le risque de phlébite et d’embolie pulmonaire.
Le lever est habituellement autorisé dès les premiers jours ainsi que la reprise de l’alimentation.
Le moment de l’ablation du ou des drains est variable et sera défini par le chirurgien.
La sonde urinaire est habituellement bien tolérée, mais elle peut parfois entraîner une gêne.
Le temps de maintien de la sonde urinaire et la durée d’hospitalisation seront précisés par votre chirurgien.
La durée de la convalescence et la date de reprise du travail ou d’une activité physique normale dépendent de la voie d’abord et de votre âge. Un à deux mois sont parfois nécessaires pour retrouver votre forme d’avant l’opération.
Vous discuterez avec votre chirurgien de la date de reprise de vos activités et du suivi après l’opération.
Lorsque l’intervention comporte l’exérèse d’une tumeur, celle-ci est analysée sous microscope par le médecin anatomo-pathologiste qui précise sa taille et son extension locale.
En fonction de cette dernière, un traitement complémentaire (radiothérapie, chimiothérapie) peut être nécessaire. Il sera de toute façon discuté par le chirurgien qui vous a opéré en collaboration avec les médecins qui sont en charge de votre dossier.
Contactez-nous