Le centre > Faq > Diagnostic de l'hydronéphrose anténatale dans notre centre d'urologie à Marseille

Diagnostic de l'hydronéphrose anténatale dans notre centre d'urologie à Marseille

HYDRONÉPHROSE ANTÉNATALE

COMMENT LA RECONNAITRE?

Son diagnostic a été rendu possible par la généralisation de la surveillance échographique de la grossesse. L’échographie rénale fœtale met en évidence une dilatation pyélocalicielle d’importance variable qui apparaît le plus souvent après la 32° semaine de vie parfois avant la 24° semaine. Elle peut être unilatérale ou bilatérale (30% des cas).

D’OÙ CELA VIENT-IL ?

Le syndrome de jonction pyélo-urétérale (1) est la cause la plus fréquente de dilatation pyélo-calicielle, celle-ci pouvant par ailleurs être due à reflux urétéro-vésical, un méga-uretère, une dysplasie multi kystique.

L’hydronéphrose témoigne d’une obstruction à l’évacuation des urines qui peut avoir des conséquences néfastes sur le développement et le fonctionnement du rein sus-jacent. Lorsque l’obstruction se constitue en fin de grossesse, elle est responsable uniquement d’une diminution de la diurèse fœtale qui entraîne un oligoamnios (2). Celui-ci est préjudiciable au développement harmonieux des poumons. Lorsque l’obstruction est précoce, elle entraîne un défaut de développement du parenchyme rénal pouvant être responsable d’une dysplasie multi kystique.

Il est donc important de surveiller régulièrement par échographie les reins fœtaux.

QUEL TRAITEMENT ?

La découverte d’un rein siège d’une dysplasie multi kystique nécessite le plus souvent de pratiquer une néphrectomie dans les premières semaines après l’accouchement. De même, la découverte d’une hydronéphrose en fin de grossesse nécessite un contrôle échographique de confirmation en post-partum. Si l’hydronéphrose est confirmée, une pyéloplastie est à pratiquer pour lever l’obstruction.

(1) Syndrome de jonction pyélo-urétérale : rétrecissement fibreux de la jonction associé à une atrésie plus ou moins étendue de l’uretère sous-pyélique.

(2) Oligoamnios : diminution de volume de liquide amniotique. En fin de grossesse, la plus grande partie du liquide amniotique provient de la diurèse fœtale.

Découvrez le diagnostic de l'hydronéphrose anténatale dans notre centre d'urologie à Marseille

Contactez-nous