Le centre > Faq > Quel est le traitement de la prostatie et les complications en son absence?

Quel est le traitement de la prostatie et les complications en son absence?

QUEL EN EST LE TRAITEMENT ?

Le traitement est médical, il repose sur une antibiothérapie prolongée d’environ 4 à 6 semaines, par voie orale, le plus souvent par fluoroquinolone ou céphalosporine. Les formes graves nécessitent une hospitalisation de 48 à 72 heures avec une association de 2 antibiotiques différents.

Ce traitement ne doit pas être interrompu en raison du risque d’évolution vers une prostatite chronique secondaire très difficile à traiter.

D’autres mesures, de confort, peuvent également être employées : hydratation abondante (> 1,5 litres d’eau /jour), antalgiques, alpha bloquants, anti-inflammatoires non stéroïdiens, application de glace en arrière des bourses.

Certains aliments et boissons sont à éviter en raison de l’irritation qu’ils peuvent entraîner : les aliments épicés, les boissons gazeuses, le thé, le café, l’alcool en particulier blanc.

QUELLES SONT LES PRINCIPALES COMPLICATIONS EN L’ABSENCE DE TRAITEMENT ?

La rétention aiguë d’urine (impossibilité d’uriner) nécessitant la mise en place d’un drain dans la vessie à travers la paroi abdominale (cystocathéter)

L’abcès prostatique, suspecté en cas de fièvre persistante malgré 4 à 6 jours d’antibiotiques adaptés à l’infection. Cette complication nécessite le plus souvent un drainage par voie endoscopique (à travers l’urèthre) ou trans rectale au cours d’une hospitalisation.

La septicémie (secondaire au passage de bactéries dans le sang), qui impose une hospitalisation prolongée en milieu de réanimation dans les formes les plus graves.

POUR PLUS D’INFORMATION

Le site de la prostate

Contactez-nous