Le centre > Symptômes > RUPTURE DU FREIN DE LA VERGE

RUPTURE DU FREIN DE LA VERGE

DÉFINITION

La rupture du frein de la verge est un événement très fréquent chez l’homme jeune en début d’activité sexuelle. Elle nécessite parfois un traitement chirurgical.

La peau du pénis se replie sur elle-même à son extrémité antérieure pour former le prépuce qui recouvre le gland dans sa presque totalité. À la face inférieure du gland, il existe un repli cutané qui unit le prépuce au gland : le frein du prépuce. Ce frein peut être le siège de lésions traumatiques.

D’OÙ CELA VIENT-IL ?

La rupture du frein est d’origine traumatique, lors des rapports sexuels.

Le frein du prépuce relie celui-ci au gland sur sa face ventrale. Lorsque le pénis est en érection, le gland est décalotté, le prépuce étant replié au niveau du sillon balano-prépucial et le frein du prépuce est mis en tension. Cette tension est plus ou moins prononcée en fonction du degré de laxité de cette attache. Lors d’un rapport sexuel, le frottement du frein en tension avec la paroi vaginale peut entraîner une rupture partielle du frein, siège d’une plaie le plus souvent transversale qui peut saigner. Cette plaie va secondairement cicatriser ; cette cicatrisation peut se faire sous forme d’une bride rétractile qui accentue la mise en tension du frein lors des érections et donc le risque de formation d’une nouvelle plaie lors de rapports ultérieurs.

La rupture du frein entraîne une plaie transversale avec saignement à ce niveau.Cette plaie cutanée, douloureuse car située dans une zone sensible, très...