Le centre > Faq > Techniques utilisées pour l'urétéroscopie à Marseille

Techniques utilisées pour l'urétéroscopie à Marseille

TECHNIQUE

Une urographie intra-veineuse est souvent pratiquée avant l’intervention pour visualiser l’obstacle et son retentissement sur l’uretère en amont (dilatation).

L’anesthésie est le plus souvent générale, parfois péridurale. Le patient est installé en position gynécologique (décubitus dorsal, membres inférieurs fléchis sur l’abdomen).

Le premier temps consiste à mettre en place par voie rétrograde dans l’uretère un fil guide pour faciliter et sécuriser la progression de l’appareil. L’urétéroscope est ensuite introduit sur le fil guide après parfois une dilatation du méat urétéral. Sa progression se fait sous contrôle visuel. Une fois au contact du calcul, un instrument est introduit dans le canal opérateur de l’urétéroscope pour le fragmenter et/ou l’appréhender pour extraction. L’apppareil est ensuite extrait sous contrôle visuel et radiologique. Dans la plupart des cas, une endoprothèse urétérale double JJ est laissée en place dans l’uretère pour une durée de 8 jours pour en faciliter la cicatrisation compte tenu de l’importante dilatation de celui-ci par l’intervention.

Contactez-nous