Le centre > Faq > TRAITEMENT LASER LITHIASE : INDICATIONS

TRAITEMENT LASER LITHIASE : INDICATIONS

- Diagnostique : lorsqu’il existe une anomalie radiologique sur la voie excrétrice supérieure (système de drainage des urines) difficile à caractériser sur l’urographie intraveineuse ou au scanner. Cet outil permet d’explorer l’ensemble des cavités rénales et de réaliser des biopsies en cas de doute diagnostique.

- Prise en charge des calculs du rein : de préférence ceux dont la taille est inférieure à 15 – 20 mm, en cas d’échec de lithotritie extra-corporelle (communément appelée « baignoire »), ou encore ceux de nature cystinique). Le laser holmium permet de fragmenter les calculs sous forme de poussières et de fragments de petite taille pouvant facilement être éliminés secondairement par voie naturelle.

- Prise en charge des sténoses de la jonction pyelo-urétérale : Cette technique présente un intérêt pour les syndromes de la jonction pyélo-urétérale de faible grade (dilatation peu importante des cavités du rein) en l’absence de vaisseau polaire, ou en cas de récidive après chirurgie.

- Prise en charge des tumeurs de la voie excrétrice supérieure : Cela ne représente pas le traitement standard des tumeurs de la voie excrétrice supérieure qui reste la néphro-urétérectomie totale (ablation du rein et de l’uretère) mais peut être indiqué en alternative à ce traitement pour les tumeurs de faible grade et de taille inférieure à 2cm. Ce traitement peut également être proposé dans certaines indications de nécessité (rein unique en particulier), dans tous les cas après discussion et décision au sein d’une réunion de concertation pluri-disciplinaire de cancérologie, sous couvert d’une surveillance active (contrôle endoscopique tous les 3 mois).

Contactez-nous