Le centre > Faq > TRAUMATISME TESTICULAIRE

TRAUMATISME TESTICULAIRE

Le diagnostic est le plus souvent évident compte tenu du contexte.

À l’examen, la bourse est augmentée de volume, inflammatoire plus ou moins bleutée. L’identification du testicule à la palpation est parfois difficile. Il peut s’agir d’un hématome scrotal isolé, d’une contusion simple avec conservation de l’albuginée ou d’une fracture du testicule.

L’examen complémentaire à pratiquer est l’échographie scrotale. Elle permet une étude comparative avec l’autre testicule. Elle peut néanmoins être prise en défaut pour l’appréciation de l’intégrité de l’albuginée testiculaire (enveloppe du testicule). Il faut au moindre doute envisager une exploration chirurgicale testiculaire pour ne pas méconnaître une rupture de l’albuginée.

On peut rapprocher des traumatismes testiculaires les douleurs testiculaires secondaires à des compressions transitoires ou à des positionnements compressifs. La cause est le plus souvent évidente. Le mécanisme probablement en cause est une ischémie testiculaire transitoire responsable d’une souffrance de la pulpe testiculaire. La levée de la compression permet un retour à une vascularisation normale et s’accompagne d’une disparition de la douleur.

Contactez-nous