Le centre > Symptômes > HÉMATURIE

HÉMATURIE

DÉFINITION

L’hématurie macroscopique se manifeste par la présence de sang dans les urines en quantité suffisante pour être visible à l’œil nu (urines rouges).

COMMENT LA RECONNAÎTRE ?

Le diagnostic est en général fait aisément par le patient. En cas de doute, un compte d’Addis peut être pratiqué qui confirmera la présence de globules rouges en nombre élevé dans les urines (> 5000 / mm3). L’hématurie macroscopique est un symptôme qui doit faire rechercher une cause précise.

D’OÙ CELA VIENT-IL ?

Avant d’envisager les étiologies graves, il faut éliminer les causes plus bénignes.

INTERROGATtOIRE

Il s’intéresse à l’alimentation récente ; l’ingestion, en effet, en grande quantité de certains aliments (betteraves rouges notamment) peut entraîner une coloration brune des urines et faire croire à tort à une hématurie.

Il faut rechercher des signes d’infection urinaire (brûlures mictionnelles, mictions fréquentes), des antécédents ou la présence de coliques néphrétiques (évoquant un calcul), la notion d’un voyage en pays chaud (maladie parasitaire) ou la survenue récente d’un traumatisme lombaire ou pelvien.

LES EXAMENS

Examen Cyto-Bactériologique des Urines (ECBU) : il permet par la numération des germes et la mise en culture de rechercher une infection urinaire et de déterminer le germe en cause.

Échographie rénale et vésicale : Elle permet un examen morphologique de l’appareil urinaire ; analyse du parenchyme rénal, des parois vésicales, recherche d’une dilatation des voies excrétrices.

Cystoscopie : Il s’agit d’une endoscopie faite de manière stérile dans un environnement approprié pour visualiser les parois de la vessie. Elle consiste en l’introduction par l’urètre, le plus souvent sous anesthésie locale, d’un fibroscope souple (chez l’homme) ou rigide permettant une analyse précise de la muqueuse vésicale.

Tomodensitométrie (Scanner) : une anomalie du parenchyme rénal détectée à l’échographie peut faire l’objet d’un examen tomodensitométrique pour en préciser la taille, les contours et la structure.

Urographie Intra-Veineuse (UIV) : Ses indications sont moins fréquentes depuis le développement de l’échographie. Son intérêt est d’analyser la voie excrétrice (calices, bassinet, uretère, vessie, urètre). Elle peut être couplée à la tomodensitométrie pour une analyse plus complète de l’arbre urinaire.

INFECTION URINAIRE C’est une cause fréquente d’hématurie macroscopique en particulier chez la femme jeune. Elle est rarement isolée et souvent associée...