Le centre > Les actualités > Embolisation artérielle prostatique : Une réelle révolution dans le traitement de l’Hyperplasie Bénigne de la Prostate ?

Prendre contact

  • Par téléphone :
  • Par email :

Embolisation artérielle prostatique : Une réelle révolution dans le traitement de l’Hyperplasie Bénigne de la Prostate ?

L’Hyperplasie Bénigne de la Prostate (HBP) est fréquente chez les hommes de plus de 50 ans.

 

Le traitement de première intention reste médicamenteux

 

En cas d’efficacité partielle ou de la survenue d’une complication (rétention urinaire, insuffisance rénale, calcul vésical, infections urinaires, etc…) le traitement chirurgical est recommandé.

Il peut être réalisé :

  • par chirurgie (adénomectomie prostatique) en cas de prostate volumineuse
  • par voie naturelle (résection prostatique ou « grattage de la prostate ») en cas de prostate moins volumineuse
  • par des techniques utilisant un LASER par voie naturelle également pour tout type de volume prostatique avec un risque de saignement moins fréquent.

 

Chacune de ces stratégies thérapeutiques médicamenteuses ou chirurgicales peuvent engendrer des désordres au niveau de la sexualité surtout sur la fonction éjaculatoire (diminution de son volume ou de façon rétrograde par reflux dans la vessie).

 

L’embolisation artérielle prostatique peut être utilisée chez les patients en rétention urinaire avec échec de l’ablation de la sonde urinaire avec un risque opératoire trop important.

Elle permet dans 70% des cas le sevrage de la sonde vésicale à environ 1 mois.

 

Son utilisation est actuellement étudiée chez les patients ayant une HBP afin de diminuer le retentissement sur la fonction éjaculatoire des traitements de référence précédemment décrits.

Les études scientifiques montre une amélioration des symptômes urinaires à court et moyen termes.

Les résultats manquent à long terme mais surtout en comparaison avec ceux des traitements de références.

De plus, il a été décrit des complications graves (nécrose de vessie) et fréquentes (saignements urinaires et digestifs, fièvre, douleur à la miction, rétention urinaire).

 

Il semble actuellement difficile de prétendre à la vue des résultats de la littérature scientifique actuelle que l’embolisation artérielle prostatique apporte d’aussi bons résultats que les traitements actuellement recommandés sous prétexte de préserver la fonction éjaculatoire.

Docteur Thomas BODIN.
Chirurgien Urologue.

 

Efficacy and safety of prostatic arterial embolization : Systematic review with meta-analysis and meta-regression. Shim SR and AL. J Urol. 2017 Feb : 197 (2) 465-479.

Early results and complications of prostatic arterial embolization for benign prostatic hyperplasia. Lebdai S and Al. World J Urol. 2016 May : 34(5)625-32.

Prostatic artery embolization for the treatment of symptomatic benign prostatic hyperplasia in men ≥ 75 years : a prospective single-center study. Wang MQ and Al. World J Urol. 2016 Sep : 34(9)1275-83.